Accueil > Cérémonies religieuses > Le rite funéraire israélite

cliquez sur les images pour les agrandir

Le rite funéraire israélite

Nos conseillers funéraires sont spécialisés dans les enterrements juifs. La toilette de purification est réalisée par des membres de la "Hevra Quaddicha", du même sexe que le défunt et sans la famille. Normalement, le corps est ensuite posé à même le sol, enveloppé dans une toile blanche, tête comprise et sans aucun bijou.

La veillée traditionnelle se fait en présence de la famille. Des psaumes sont lus en continu et la présence d'une bougie symbolise l'immortalité de l'âme. Le corps ne doit jamais rester seul. Les soins de conservation sont normalement interdits, sauf en cas de rapatriement en Israël.

Les funérailles doivent être célébrées le plus rapidement possible, en principe sous 24h, mais sans passage par la synagogue. Les étapes du deuil sont strictement définies par les membres de la famille.

Pour la mise en bière, le défunt repose sur le dos, visage tourné vers le haut. Les mains sont le long du corps et la tête repose sur un sachet de terre d'Israël, terre dont le corps est également saupoudré. Le cercueil est en bois simple et peut être orné d'une étoile de David.

La cérémonie se déroule au cimetière: l'oraison funèbre est prononcée par le Rabbin. Chacun jette trois pelletées de terre puis vient la prière des morts. Tous les participants se lavent ensuite les mains, mais sans les essuyer pour rester symboliquement avec le défunt et la famille.

Le monument funéraire doit être posé avant 11 mois: il porte une inscription hébraïque et parfois le symbole de la Table de la Loi. Le don du corps et d'organe sont interdits.

Pour plus d'informations ?

Contactez-nous :

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires